Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
 
Document Actions

La Mission est aujourd'hui encore une aventure périlleuse !

26 mars 2012

Aujourd'hui encore, des apôtres de l’Évangile offrent leur vie. On fait état de 974 missionnaires tués de 1980 à 2011, 26 en 2011.

974 Missionnaires tués de 1980 à 2011


Rome (Agence Fides) - Selon les données en possession de l'Agence Fides, au cours de la décennie 1980-1989, 115 missionnaires ont perdu la vie de manière violente. Ce chiffre est cependant sans doute inférieur à la réalité, se référant seulement aux cas vérifiés dont la nouvelle est parvenue. La situation relative aux années 1990-2000 présente un total de 604 missionnaires tués, toujours selon nos informations.

Le nombre est sensiblement plus élevé qu'au cours de la décennie précédente, mais les facteurs suivants doivent cependant être pris en compte : le génocide du Rwanda (1994), qui a provoqué au moins 248 victimes parmi le personnel ecclésiastique ; la plus grande rapidité des moyens de communication de masse à diffuser les nouvelles, même celles provenant de lieux les plus reculés ; la méthodologie employée qui ne prend plus seulement en compte les seuls missionnaires ad gentes au sens strict mais l'ensemble du personnel ecclésiastique tué de manière violente ou qui a sacrifié sa vie, conscient du risque qu'il courrait pour ne pas abandonner les personnes qui lui avait été confié. Au cours de la période 2001-2010, le nombre des opérateurs pastoraux tués a été de 255 alors qu'en 2011, 26 opérateurs pastoraux ont été tués : 18 prêtres, 4 religieuses et 4 laïcs. (S.L.) (Agence Fides 21/03/2012)

<< Go back to list