Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
 
Document Actions

Le christianisme progresse en CHINE

30 janvier 2012

3,9% des étudiants de Pékin se déclarent chrétiens et 17,6% sont intéressés par le christianisme

 Pékin (Agence Fides) - 3,9% des étudiants des Universités de Pékin se déclarent chrétiens et 17,6% indiquent être intéressés par le christianisme. En outre, parmi ceux qui n'ont pas encore trouvé une réponse satisfaisante au sens de la vie, la majeure partie est convaincue de pouvoir la trouver dans le christianisme. Il s'agit là de quelques-unes des statistiques rapportées par Faith et contenues dans la thèse intitulée « Chinese Traditional Culture Study Fever, Scarcity of Meaning and the Trend of University Students' Attitude toward Religions » du Pr. Sun Shangyang, de la Faculté de Philosophie et religion de la Beijing University et de Li Ding, enseignant de la People University de Pékin. La thèse en question a été publiée dans le « International Journal of Sino-Western Studies » de décembre 2011, revue universitaire semestrielle publiée en Finlande en langue chinoise et en anglais.


Selon l'enquête réalisée auprès de 629.561 étudiants de 55 Universités ou instituts se trouvant dans la capitale chinoise (dont environ 2.000 fréquentent les 13 Universités de premier plan de la Chine continentale), 3,9% des personnes interrogées se sont déclarés chrétiens, 7% bouddhistes, 4% confucéens, 2,7% taoïstes et 2,1% musulmans. Par ailleurs, 4,5% des personnes interrogées ne pensent jamais ou peu au sens de la vie alors que 95% d'entre elles réfléchissent souvent au sens de la vie. 42,4% de l'échantillon estiment avoir trouvé la juste réponse aux questions fondamentales, 31,1% ne l'ayant pas encore trouvée et 26,5% se trouvant dans un état de recherche et de perplexité. Plus de 78% des personnes interrogées se déclarent intéressés par la religion et 17,6% indiquent être intéressés par le christianisme.


La majeure partie de ceux qui n'ont pas encore trouvé la réponse satisfaisante au sens de la vie, soit 31,1% des personnes interrogées, pensent pouvoir la trouver dans le christianisme. En outre, les étudiants ont remarqué qu'en Chine, il existe de très nombreuses religions mais que seule l'Ecriture Sainte explique « d'où vient l'homme », « où il va », « pourquoi il vit », « quel est le véritable sens et la valeur de la vie » qui sont les quatre principales questions à propos desquelles les étudiants s'interrogent. (NZ) (Agence Fides 14/01/2012)

<< Go back to list