Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
 
Document Actions

Message pour l'Epiphanie de Mgr Olivier Schmitthaeusler, vicaire apostolique de Phnom Penh

7 janvier 2013

Alors que nous venons de célébrer la fête de Noël, je songe à ces mots du Concile Vatican II, porteurs de joie et d’espérance...

« Par son Incarnation, le Fils de Dieu s’est en quelque sorte uni lui-même à tout homme. Il a travaillé avec des mains d’homme, il a pensé avec une intelligence d’homme, il a agi avec une volonté d’homme, il a aimé avec un cœur d’homme. Né de la Vierge Marie, il est vraiment devenu l’un de nous, en tout semblable à nous, hormis le péché. » (GS 22,2)

Grand mystère de l'Incarnation.

Mystère de Dieu qui s’unit à notre humanité.

Mystère de la vie, de ma vie qui fait remonter en moi les mots de l'acte créateur:
« Et Dieu créa l'homme et la femme à son image et à sa ressemblance ! » (Gn 1,27)

Et lorsque le Verbe se fait chair (Jn 3,14), c'est un nouveau-né fragile, lové dans les bras accueillant de sa maman, que je contemple !

Le mystère de ma création à l'image et à la ressemblance de Dieu et le mystère de l'incarnation où Dieu choisit de commencer sa vie terrestre comme moi je l’ai commencée, m'ouvre au sens de ma vie : Dieu s'est fait homme afin que l’homme soit fait Dieu (St Irénée de Lyon).

Vertige. Émerveillement. Louange. Étonnement.

Dieu m’aime tant, qu’il me donne son Fils Bien aime (Jn 3,16).
Est-ce que je peux recevoir un plus cadeau que Dieu lui-même qui vient habiter dans ma vie ?
Le mystère de l’Incarnation nous appelle à nous ouvrir d’une manière nouvelle au mystère de Dieu et à rendre grâce pour la vie qu’il nous offre.

1. Le mystère de l'Incarnation nous appelle à entrer profondément dans le mystère de notre propre vie, de notre relation à Dieu et de nos relations aux autres.

De notre propre vie.
la vie transmise par mes parents est un DON de DIEU
ma vie a un prix inestimable. C’est Dieu qui me crée et qui continue de me créer à chaque instant.

De notre relation à Dieu.
Dieu m’aime. Il m’a crée et Il a envoyé son Fils car Il m’aime !
Dieu m’appelle à devenir Dieu… c’est-à-dire à une transformation radicale de ma vie pour retrouver petit à petit l’image et la ressemblance de Dieu dans ma vie

De nos relations aux autres.
l’autre est aussi à l’image et à la ressemblance de Dieu ! Quel respect je lui dois ! Même celui qui semble être le plus grand pécheur !
Je suis invité à contempler Dieu dans le visage de l’autre

2. Le mystère de l’Incarnation nous appelle à réfléchir à notre manière d’être chrétien/église dans notre société.

«  Parlez de nous au monde ! ». Ces dernières paroles de Mgr Joseph Salas à Mgr Ramousse en 1975, au moment de partir vers la mort avec des centaines de milliers de cambodgiens, sont aussi pour nous aujourd’hui.
Lors du Synode des évêques à Rome en octobre dernier, lorsque le Saint Père Benoît XIV dans son allocution finale a cité le Cambodge comme une Eglise vivante ou la foi grandit, quel bonheur pour toute l’Eglise du Cambodge, au Ciel et sur la Terre.
Notre Eglise fait partie des plus petites Eglises du monde, mais elle est une Eglise selon le Cœur de Dieu : témoin de sa foi et signe de la charité de Dieu.

Chers frères et sœurs baptisés ou en quête de Jésus-Christ !

Soyez bénis et soyez remerciés pour votre témoignage quotidien de vie et d’amour dans l’Eglise et dans la société. Vous êtes ce levain dans la pâte de notre société faite d’ombres et de lumières, mais qui cherchent un sens aux questions fondamentales que chaque homme formule plus ou moins distinctement : qui suis-je ? Où vais-je ? Pourquoi le mal ?
Mes visites dans les communautés du Vicariat m’ont offert de contempler avec joie la vitalité de nos communautés, si petites soient-elles.
Ensemble portons un regard de Foi, d’Esperance et de Charité sur notre monde. Laissons-nous interpeller par Jésus assis au bord de la route et qui demande à boire comme il demandait à boire a la Samaritaine.


Chers frères et sœur, missionnaires venus des quatre coins du monde !

Ces quelques jours à Rome, au contact quotidien avec l’Eglise Universelle représentée par les évêques du monde mais aussi par tous les délégués fraternels religieux et laïcs, ont rouvert mes yeux sur la richesse des charismes et de la diversité dans l’Eglise et m’ont donné l’occasion de rendre grâce pour la présence de chacun et chacune qui travaillaient dans notre vicariat avec vos charismes variés et riches mais avec cette seule et unique conviction : le Christ vrai Homme et vrai Dieu, mort et ressuscité est notre salut. Nous sommes membres d’une seule et même famille, nous cheminons ensemble humblement avec cette Parole qui nous interpelle sans cesse :
L'Esprit et l'Épouse disent : " Viens ! " Que celui qui entend dise : " Viens ! " Et que l'homme assoiffé s'approche, que l'homme de désir reçoive l'eau de la vie, gratuitement. (Ap 22,17)

ENSEMBLE,
Au cœur de l’Année de la Foi,
Osons la proximité avec les petits, les rejetés, les mal-aimés.
Développons des relations simples et fraternelles entre nous.
Entrons en dialogue avec l’autre en apprenant à toujours mieux le comprendre comme Jésus nous comprend chacun personnellement.
Construisons ensemble l’Eglise de Jésus ouverte aux appels de l’Esprit.
Laissons Jésus nous donner à boire, lui seul comble notre vie.


Frères et sœurs !

Cette année 2013, où nous réfléchissions à notre manière de vivre en Eglise, doit nous poser quelques questions :

Comment INCARNER notre Eglise dans notre terre au Cambodge ?

Comment approfondir ma relation avec Dieu pour me laisser transformer à son image et à sa ressemblance ?

Comment mieux accueillir l’autre comme Don de Dieu ?


Dieu Notre Père,

Nous te rendons grâce pour cette Année de la Foi,
Tu es Père, tu nous a crée à ton image et à ta ressemblance,
Ton Fils, mort et ressuscité est venu nous sauver,
Ton Esprit est sur nous et nous envoie annoncer la Bonne Nouvelle.

Nous te rendons grâce pour l’Eglise,
Peuple rassemblé dans sa diversité autour de Jésus ton Fils,
Corps du Christ qui t’offre les joies et les souffrances du monde,
Servante et Pauvre au côté des petits et des oubliés de notre société,

Nous te rendons grâce avec Marie,
Mère et Modèle de l’Eglise,
Elle nous offre ton Fils pour que nous l’offrions au Monde

Avec Sainte Thérèse de l’Enfants Jésus, avec nos Martyrs,
Nous voulons tous ensemble marcher avec Jésus, Lumière des Nations.

Dieu notre Père, envoie ton Esprit Saint nous illuminer.

Amen

QUE DIEU VOUS BENISSSE ET VOUS GARDE DANS SA PAIX !

Votre Evêque
+Olivier

<< Go back to list