Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
 
Document Actions

Devenir prêtre et missionnaire...

De nos jours les Missions Etrangères de Paris, jadis appelées « Séminaire des Missions Impossibles » à cause de ses 170 martyrs, continuent de préparer et d’envoyer des jeunes qui souhaitent partir en mission et relever les défis posés par les deux-tiers de la population mondiale qui vivent en Asie : terre de la Révélation de Jésus, terre où Jésus et l’Eglise sont nés, terre où vit aujourd’hui une petite minorité de catholiques (3% en moyenne de la population de cet immense continent).

 

Ces prêtres sont envoyés en Asie et dans l’océan Indien pour :

  • Proclamer l’Evangile et donner un témoignage de vie chrétienne parmi les non-chrétiens
  • Participer à la formation des communautés chrétiennes vivantes
  • Prendre part à la construction d’un monde de paix et de justice
  • Porter avec les Eglises locales le souci des vocations et de la formation des prêtres

Selon les souhaits de l’Eglise locale, mais aussi en fonction des circonstances et de leur sensibilité propre, les missionnaires MEP peuvent assumer une très grande diversité de tâches au service de la même mission :

  • Annonce explicite de Jésus-Christ
  • Attention aux plus pauvres
  • Promotion de la personne humaine
  • Dialogue avec nos frères d’autres religions…

Des charismes variés au service de la mission de l’Eglise !



 

Il s'agit d'une formation théologique, spirituelle et pastorale assurée par les séminaires qui forment les prêtres.

Avant même de partir en mission, pendant le cursus de leur formation de prêtre, les futurs missionnaires reçoivent une formation spécialisée au cours de diverses sessions ou rencontres sur les thèmes suivants : Histoire de la mission et de la Société des Missions Etrangères / Documents du magistère concernant la mission (Concile Vatican II, Encycliques...) / Anthropologie asiatique et les questions liées à l'inculturation et au dialogue interreligieux (avec un panorama de la situation de l'Eglise en Asie, aujourd'hui) / Grandes religions en Asie…

Les temps de vacances universitaires sont mis à profit pour le repos, mais aussi pour : des activités pastorales, un service missionnaire, une rencontre avec des missionnaires MEP., en Asie, pour ceux qui n'ont pas encore effectué de séjours en Asie. L'étude de la langue anglaise (langue utile en Asie) suppose également quelques séjours linguistiques au Royaume Uni.

Une fois la formation achevée en France, le jeune missionnaire dispose encore de trois années de formation à la langue, à la culture, aux traditions religieuses, à l'histoire, aux us et coutumes de son nouveau pays. Cette formation se fait dans le pays où il est envoyé. Il s'agit donc d'une formation qui demande beaucoup de disponibilité et de générosité, une grande capacité d'accueil et beaucoup d'humilité. De plus, elle ne sera jamais terminée, car "la vie au service de l'Evangile est une aventure qui façonne le coeur de ceux qui s'y engagent".

 

Découvrez en plus sur ces différentes vidéos:

3 vidéos sur la vocation missionnaire MEP

 

* Depuis 350 ans, la mision demeure !

 

* Et toi, es-tu bâtisseur pour ta génération ?

 

* Suivre le Christ en Asie : pourquoi pas toi ?