Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Le père David Schockaert, père MEP en Thaïlande

Le père David Schockaert a été ordonné et est depuis bientôt 2 ans en Thaïlande son lieu de mission. Après avoir étudié à Bangkok puis Ayutaya, le père David commence l’apprentissage de la langue du pays.

L’inculturation, passage obligé du missionnaire est aussi l’occasion d’une évangélisation du missionnaire lui-même. Dans une méditation qu’il nous offre (1), le père David Schockaert voit dans l’inculturation le même cheminement que la femme hémorroïsse (Mathieu 9) : celle du chemin tremblant et confiance, discret, de cette femme qui cherche à toucher le manteau du christ, comme celui nécessaire pour pouvoir approcher la culture thaï.
Au final l’inculturation ne demande pas temps d’apprendre une culture que d’être pris par la culture : « c’est entrer par tous ses sens dans une manière de vivre consciemment, ou par capillarité ».
Le Père Schockaert espère arriver la « frange du thaï », au prix d’efforts, de dépassement qui commencent à porter leurs premiers fruits lors des discussions avec des paroissiens.
Toucher le manteau thaï, pour pouvoir s’en revêtir, et transmettre alors le même regard que le Christ : pour « que Jésus soit reconnue comme la vie ; parce que je porte cette vie et que la célèbre ; parce que la cherche dans cette foule thaïe. »


(1) : revue des Mission étrangères de Paris N°467 décembre 2011