Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

NOUVELLES DU PERE NICOLAS DE FRANCQUEVILLE, MEP CHINE

Chère famille, chers amis, en ces jours où nous continuons à nous réjouir de la joie de Noël, je viens vous souhaiter un Joyeux Noël et tous mes vœux de bonheur pour cette nouvelle année 2015 ! J'en profite également pour vous partager quelques nouvelles de ces débuts en Asie après cette belle messe d'envoi aux MEP le 15 novembre dernier !! Par où commencer ?... Tellement de découvertes, de rencontres, d'informations que cela en donne presque le tournis !!

Ce qui domine l'ensemble, c'est un sentiment de grande joie !!...

Grande joie et action de grâce pour cette magnifique vocation de prêtre et de missionnaire, pour l'accueil très chaleureux que je reçois de mes confrères MEP, qu'ils soient encore de jeunes pousses en Asie...ou bien solidement enracinés depuis parfois 50, 60 ans !!...

Action de grâce de m'inscrire bien petitement dans cette grande histoire des Missions Etrangères, de tous ces hommes qui depuis plus de 350 ans, n'ont pas eu peur de partir au loin, de donner leur vie pour l'annonce de l'Evangile, pour semer avec d'autres ce qui aujourd'hui devient des communautés chrétiennes vivantes, témoignant fidèlement à leur tour du Christ autour d'elles !...

 

Après mon premier amour de deux ans avec l'Indonésie, me voici désormais avec mon épouse, la Chine !... Epouse que je n'ai pas choisie mais que je reçois avec joie et pour qui je veux donner ma vie ! Epouse qui a son mystère, ses secrets, qui ne se laisse pas si facilement découvrir mais qui m'ouvre cette porte de Hong Kong pour commencer à l'apprivoiser, découvrir son langage, mieux la connaître et l'aimer !!

 

 

 

Hong Kong

J'arrive à Hong Kong dans une société ultra connectée, multiculturelle, à la fois très chinoise et très occidentale, où l'on trouve de tout, où le travail et l'argent sont rois.... on est bien loin de la brousse et de l'image d'Epinal du missionnaire se déplaçant en pirogue ou à dos d'éléphants !..

 

Il s'agit d'un autre type de brousse à évangéliser, faite de gratte-ciels et de centres commerciaux à perte de vue, communiquant les uns aux autres au- dessus du trafic urbain par des passerelles, escalators, ascenseurs... jungle urbaine connectée par de nombreuses lignes de métro, bus, bateaux...où les embouteillages de piétons sont fréquents...
Et pourtant, on ne se sent pas du tout oppressé ; il reste très facile de s'échapper de cette forêt de béton et de gratte-ciels pour prendre de la hauteur et se retrouver au milieu d'une vraie forêt, dans la montagne, avec vue sur la mer, et il existe un très grand nombre de sentiers de randonnée et trekking en tout genre. Quelques minutes de métro, de bus ou de bateau et l'on passe d'un univers à l'autre.. c'est un des nombreux charmes de Hong Kong !!..

Très vite, avec l'aide des MEP, j'ai pu lancer les différentes démarches administratives... ce qui fait que j'ai désormais ma "Hong Kong Identity Card", une carte "Octopus" multi-transports, un compte bancaire local, un visa pour la Chine...et j'ai eu la joie de les visiter chacun dans leurs paroisses !

Paroisse Sainte Thérèse de Lisieux

Comme beau cadeau de Noël, je viens de recevoir de la part du diocèse la paroisse dans laquelle je suis accueilli pendant la durée des mes cours de cantonnais : St Teresa parish !!
Un joli clin d'œil du ciel d'être accueilli à Hong Kong par une sainte normande...et pas n'importe laquelle ;-) ... et cela au moment même ou une bonne amie française fait son entrée au Carmel !!

Une paroisse dans un quartier parmi les plus peuplés de Hong Kong, juste à coté d'un grand marché aux fleurs et aux oiseaux...et de quelques voies rapides qui donnent un joli bruit de fond de jour comme de nuit !
Une paroisse qui ressemble à une ruche ! Quatre messes quotidiennes, huit le dimanche (dont deux en anglais), adoration eucharistique et sacrement de réconciliation régulièrement proposé.... le tout dans une église pouvant accueillir jusque 1200 personnes si besoin !
Autour de l'église, le St Teresa's Hospital, plusieurs écoles catholiques et un centre Caritas (Secours catholique) très actif dans l'accueil et le soutien des personnes en situation précaire de toutes sortes ainsi que des nombreux travailleurs migrants (philippines, indiens, pakistanais...etc)
Venant tout juste d'arriver, je n'ai pas encore eu le temps d'explorer les divers groupes, associations, chorales...mais petite preuve du dynamisme qui règne ici, on m'a dit qu'il y a eu certaines années jusque 350 à 400 adultes baptisés sur la paroisse!!
 

(Ci-joint une très bonne vidéo tournée par KTO pour comprendre le dynamisme de l'Eglise à Hong Kong, en particulier avec le nombre croissant de catéchumènes. Ce sera aussi l'occasion pour vous de faire connaissance avec le père Matthieu Masson, un grand frère dans la mission puisque arrivé il y a un peu plus de 5 ans maintenant : https://www.youtube.com/watch?v=xis3EJvjngg)

Si vous voulez jeter un coup d'œil, voici le site internet...dans sa version anglaise ! http://stteresa.catholic.org.hk/index_eng.html

Ma première nuit sur la paroisse aura été cette nuit de Noël... après avoir concélébré de tout mon coeur... et la bouche close les différentes messes en cantonnais !... Occasion de méditer de façon renouvelée sur ce mystère du Christ, le Verbe, la Parole faite chair et qui pourtant commence muet sa vie terrestre dans cette crèche de Bethléem !
Au risque de superposer les images (qui ont leurs limites !), me voici aussi appelé à vivre une nouvelle naissance, à redevenir un enfant qui doit tout recevoir des autres... comme celui que nous fêtons en ce temps de Noël !!
Comme tout missionnaire, je suis appelé dans ces premières années à vivre ce mystère de l'incarnation, par l'apprentissage de la langue, de la culture...par le fait de se laisser d'abord accueillir et enseigner par ceux vers qui nous sommes envoyés !..

 

Je rejoins une équipe de quatre prêtres que je vais apprendre à découvrir. Le curé, Joseph Mak, un hongkongais dans la soixantaine, réputé bon administrateur...ce qui parait nécessaire quand on voit la foule d'institutions et groupes en tout genre qui dépendent de la paroisse. Un tout jeune vicaire, Timothy Wan, hongkongais aussi, ordonné en avril dernier et qui naturellement semble bien impliqué dans la pastorale des jeunes. Vient ensuite un prêtre missionnaire mexicain, Gabriel Altamirando qui est depuis 40 ans à Hong Kong, et James Boey, un prêtre singapourien depuis quatre ans à Hong Kong et qui s'occupe plus spécialement de la pastorale en anglais sur la paroisse pour les migrantes philippines.

Ecole de langue

Question cruciale du choix de l'école de langue ! Cette question n'était pas tranchée quand je suis arrivé... Il se posait le choix de m'inscrire soit à l'université, soit dans une nouvelle école de langue ouverte par le diocèse à l'attention des différents missionnaires (prêtres, religieuses, laïcs) qui arrivent pour servir à Hong Kong ou en Chine. L'avantage de cette école est d'avoir des groupes plus petits, de se connaître entre nouveaux missionnaires du monde entier, d'apprendre aussi plus rapidement tout le vocabulaire biblique et ecclésial...etc

Mais finalement, après différentes consultations, le groupe MEP juge préférable de m'inscrire à l'université ! Le niveau d'exigence est plus élevé, notamment pour ce qui concerne l'apprentissage des caractères, il y a régulièrement des examens (j'en ai besoin aussi !!)...et surtout, cela permet d'apprendre dans un milieu tout public et de sortir du milieu catho !.. Donc très heureux de cette décision ! Je suis désormais inscrit à Chinese University, à 15 minutes de marche + 5 stations de métro de la paroisse, rejoignant un campus de plus de 20000 étudiants !... avec un début des cours le 19 janvier prochain.

D'ici là, j'apprends avec l'aide de ceux que je rencontre quelques mots et caractères en essayant de comprendre le système très important des tons, au nombre de 7,9 ou 11 en fonction de la façon de compter !
J'essaye aussi de perfectionner mon anglais car en ma qualité d'occidental, il semble évident que je le maitrise sans problèmes !!... Et pour les quelques messes en anglais que j'ai déjà eu la joie de célébrer, je sens que je suis encore un peu pauvre dans la prédication pour tout ce qui est vocabulaire biblique ou spirituel... Pour cela, je prends l'habitude de prier la liturgie des heures en anglais et commence à lire "The Joy of the Gospel" du Pape François !..

Umbrella Movement

Même si maintenant, la face visible du mouvement des parapluies a presque disparu, j'ai eu la chance d'arriver en plein dans ce moment historique de la vie de Hong Kong !!
Tout un pan d'autoroute en plein quartier des affaires et devant les bureaux du gouvernement à Admiralty continuait à être occupé par des centaines de tentes avec une organisation impeccable pour tenir le siège : cafétéria, points de connexion Wifi, lieux d'études plus au calme pour les étudiants...et aussi oratoires, autel pour célébrer la messe... les chrétiens et l'Eglise catholique en particulier étant très impliqués dans le mouvement.

Pendant la journée, peu de personnes, si ce n'est beaucoup de touristes (en particulier des chinois du continent) prenant en photos les innombrables affiches, banderoles, créations artistiques des étudiants faisant preuve d'une grande imagination et de beaucoup d'humour pour faire passer leur revendication pour de vraies élections démocratiques, et non le simulacre de démocratie imposé par Pékin !

Chaque soir, une foule d'étudiants ou de gens sortant du travail commence à affluer devant une estrade de chantier servant de tribune à tous ceux qui veulent prendre la parole. Chacun peut s'exprimer librement pendant cinq minutes, puis laisse son tour au suivant. Les différents leaders étudiants s'exprimant vers la fin pour conclure et donner la ligne de conduite. J'y suis allé plusieurs soirs pour essayer de comprendre ce mouvement en demandant à mes voisins de traduire les discours en anglais !
L'un deux était venu spécialement de Chine continentale depuis 15 jours pour soutenir le mouvement, dormant chaque nuit dans une tente, un autre me disait être venu chaque soir depuis le début du mouvement, soit deux mois auparavant...et quand je lui demandais ce qu'en pensaient ses parents, il me dit que son père est pro-Pékin, que sa mère et sa sœur sont indifférentes.. et donc que c'est un sujet de conversation à éviter. C'est assez caractéristique de la division qu'il y a à Hong Kong à l'intérieur des familles, des paroisses, entre ceux partisans du statut quo, de ne pas faire de vagues, et ceux qui soutiennent le mouvement pour défendre le système unique de Hong Kong par rapport au gouvernement central de Pékin et réclamer une vraie démocratie.
Pour terminer sur le sujet, je laisse la conclusion au père Bruno Lepeu, responsable de notre groupe MEP en Chine, dans un article que vous pouvez retrouver en intégralité sur le site d'Eglise d'Asie, l'agence de presse des Missions Etrangères de Paris :
"Ce qui est clair, c’est qu’ils (les dirigeants) ont durablement perdu le cœur de la jeunesse. Il va être bien difficile pour le gouvernement de regagner la confiance de toute cette génération, ce qui va se ressentir au moins au cours de toute la décennie à venir. C’est finalement là que ce situe la vraie révolution qui est intervenue dans le cœur de beaucoup, en particulier des jeunes, et tout cela s’est passé en quelques jours seulement. Cela annonce un nouvel Hongkong, dont on ne voit pas encore bien les contours, mais qui va donner des maux de tête à Pékin !"

Si le sujet vous intéresse, voici deux bons articles d'analyse écrit par des confrères MEP :
Père Pierre Jeanne : http://eglasie.mepasie.org/asie-du-nord-est/chine/2014-11-10-pour- approfondir-les-parapluies-de-hongkong-bilan-provisoire
Père Bruno Lepeu : http://eglasie.mepasie.org/asie-du-nord-est/chine/2014-10-16-le- mouvement-de-desobeissance-civile-a-hongkong-commentaires-et-perspectives

Nom chinois

"Voici mon Alliance avec toi : tu deviendras père d'une multitude de nations. Et l'on ne t'appellera plus Abram, mais ton nom sera Abraham" Gn 17,5
"Jésus le regarda et dit : tu es Simon le fils de Jean, tu t’appelleras Céphas ce qui veut dire Pierre" Jn 1, 42.


Il est beau de voir dans la bible comment la mission reçue du Seigneur s'accompagne du don d'un nouveau nom, d'une identité nouvelle !.. Cette belle tradition se poursuit aujourd'hui pour les hommes et femmes qui entrent dans la vie religieuse et reçoivent souvent un nouveau prénom...
Je suis heureux que cette nouvelle mission en Chine s'accompagne aussi du don d'un nouveau nom !...
Le Seigneur agit dans l'Eglise par des médiations humaines ! Pour ma part, c'est celle du groupe des MEP en Chine qui est à l'origine du don de ce nouveau nom ! Avant le départ, différents prêtres chinois étudiants aux MEP ont proposé une dizaine de noms possibles...que j'ai envoyé par mail aux MEP en Chine...qui au cours d'une des réunions du groupe ont choisi celui que je porte maintenant !...
Le voici : 范偉樂

范: Le premier caractère est celui qui constitue le nom de famille. Ce qui importe n'est pas le sens
(ici, le sens est "modèle") mais le fait qu'il fasse partie des noms de familles traditionnels chinois. Il en existent quelques centaines tout au plus et non pas des milliers comme en France ! Ce caractère a été choisi car sa sonorité s'approche vaguement de la première syllabe de mon nom de famille français : Francqueville
Les deux caractères suivants sont l'équivalent du prénom chez nous, et cette fois-ci, il n'y a aucune limite dans l'imagination pourvu qu'il y ait du sens et que cela sonne joliment à l'oreille :

偉: Ce caractère peut se traduire par : Grand, grandiose, extraordinaire, robuste...

樂: Ce caractère se traduit principalement par : Joie ou Musique. Voici une traduction plus développée donnée par le Grand Ricci :
1 Joie; plaisir; contentement. Se réjouir; être joyeux. (Méd. chin. trad.) Joie : bien-être d’une vie qui compose harmonieusement ses éléments et
ressent ainsi, profondément et calmement, la vibration céleste. L’absence de joie (不樂 bú lè) est un signe pathologique, souvent lié au cœur.
2 Rire.
3 Volupté; jouissance.
4 Paix; tranquillité. Être en paix, en sécurité. Apaiser

Pour la prononciation, cela donne :
- En cantonnais, en romanisation4 dite "Yale" :
Faahn Wáih Lohk
- En mandarin, en romanisation "Pinyin" :
Fàn Wěi Lè
Donc, au final une traduction possible de mon nom peut-être "Grande joie" !...
Mais en fait, les deux derniers caractères sont rarement utilisés car cela ne se fait pas trop d'appeler directement par le prénom, spécialement quand on est prêtre.
De façon plus commune, je me fais donc appelé: 范神父 , c'est à dire Père Faahn, 神父 étant les
caractères pour appeler un prêtre catholique.
J'étais tout fier en tout cas quand quelques jours après mon arrivée et que je devais soigner une extinction de voix, j'ai reconnu qu'il s'agissait de moi quand le docteur a appelé mon nom dans la salle d'attente de l'hôpital !!

Indonésie

Avant d'arriver à Hong Kong, j'ai eu le bonheur de faire une escale d'une semaine par Singapour pour retourner en Indonésie, à Tanjung Pinang sur mon lieu de mission comme volontaire MEP entre 2005 et 2007, avant mon entrée au séminaire.
Grande joie de retrouver les jeunes dont je m'étais occupé alors qu'ils étaient encore ados... et qui maintenant on tous un travail et commencent à se marier et avoir des enfants !!

Grande joie aussi de revenir pour la première fois comme prêtre et de célébrer un peu partout des premières messes en indonésien, de bénir des maisons... Au-delà de la joie des retrouvailles c'était aussi l'occasion de pouvoir partager les confidences, les inquiétudes et questions de ces jeunes, ou bien de ces catholiques avec souvent le sentiment d'avoir affaire à des brebis sans berger. Il y aurait tant à faire ici aussi, tant de besoins... mais c'est pour la Chine que je suis envoyé !!

 

Joie aussi de retrouver sur le terrain quatre volontaires MEP de choc, Manuela, Melchior, Martin et Florine, se débrouillant déjà bien en indonésien après seulement 2/3 mois de présence, et engagé à 100% dans cette belle et difficile mission d'accompagner dans leur croissance humaine et spirituelle ces ados garçons ou filles...et ce, de 5h du mat jusque 22h en quasi non-stop, svp !!
Pour l'avoir expérimenté quelques années avant eux, malgré les difficultés, c'est une mission où l'on reçoit au centuple ce que l'on donne ! Bravo à eux et vive la mission que cela soit comme prêtre ou comme volontaires !!

Taiwan

Début au Nord à la capitale de Taipei, pour la fête des 60 ans de la paroisse du père Bernard de Terves, jeune confrère également envoyé pour la Chine mais qui s'y prépare depuis Taiwan !
Donc grande fête paroissiale, fruit de nombreux mois de travaux acharnés de rénovation, avec notamment la consécration par l'évêque d'un nouvel autel...contenant les reliques de Saint Auguste Chapdelaine, MEP...et normand, mort
martyr en Chine !! Encore un clin Dieu !

 

Quand le père Bernard est arrivé comme curé sur la paroisse il y a trois ans, il y avait 30 grands mères a la messe du dimanche.....c'est impressionnant de voir le changement ! Il a commencé par proposer l'adoration eucharistique régulièrement, lancé plein de projets d'évangélisation (comme cela se fait en France) avec au début pas grand chose, et petit a petit une belle dynamique s'est créée avec des personnes qui viennent aider de partout, un groupe de prière pour les jeunes, des personnes qui demandent le baptême... C'est chouette d'être témoin de cela et de voir combien l'héritage de tout ce qui se vit de beau dans l'Eglise de France donne de bons outils pour être missionnaires quelques soit le pays, à quelques adaptations culturelles (et linguistiques) près !!

C'est sans doute un discours que l'on entend peu en France mais que j'ai entendu souvent de la part de mes jeunes confrères MEP en Asie : L'Eglise de France est missionnaire ! Il y un dynamisme d'évangélisation en France et une créativité pastorale pour rejoindre les personnes là où elles en sont que l'on ne retrouve pas forcément ailleurs... Il suffit de regarder par exemple tout ce qui est proposé dans les paroisses pour la préparation au baptême, au mariage, les cours Alpha.
Pour ce qui concernent les jeunes, il existe mille et une propositions... entre les nombreux pèlerinages organisés (Lourdes, Chartres, Vézelay, Mont St Michel, Rocamadour...etc), le dynamisme du scoutisme, Taizé, les nombreuses communautés nouvelles, les nombreux groupes de prière et de formation comme Even, les nombreux jeunes qui partent en mission comme volontaires (DCC, Fidesco, MEP, Point-Cœur, le Rocher...etc)
...sans compter toutes ces communautés de moines et de moniales qui dans la discrétion de leurs monastères, couvents, carmels, dans la radicalité de leur vocation à tout quitter pour le Christ... participent activement à la mission !
Cela reste malgré tout, petit, avec le risque de rester cantonné aux grandes villes et à un certain milieu... mais c'est une minorité créative et missionnaire !
Et là, c'est mon avis plus personnel... entre le laïcisme à la française (j'ai suivi l'histoire de la crèche !..) avec ce changement de civilisation que l'on veut imposer... et ce mouvement de renouveau spirituel et missionnaire, il y a un combat précurseur, un enjeu qui dépasse largement les frontières de la France !

Joie de retrouver deux amis et grands frères MEP, entre le père Bernard (en haut) et le père Etienne (en bas) tous les deux à Taiwan pour acquérir une expérience pastorale en mandarin et se préparer à la suite de la mission !!

Conclusion

Voici quelques premières nouvelles et impressions de ces premiers pas dans la mission !
Demain 2 janvier, nouvelle "première fois", j'ai la chance d'accompagner pendant une semaine un père MEP dans sa visite à différentes communautés religieuses en Chine continentale !...

Encore une fois, je vous souhaite tous mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année 2015 !!
En cadeau, pour vous donner ce qu'il y a de meilleur, cette invitation du pape François :

"J’invite chaque chrétien, en quelque lieu et situation où il se trouve, à renouveler aujourd’hui même sa rencontre personnelle avec Jésus Christ ou, au moins, à prendre la décision de se laisser rencontrer par lui, de le chercher chaque jour sans cesse. Il n’y a pas de motif pour lequel quelqu’un puisse penser que cette invitation n’est pas pour lui, parce que « personne n’est exclu de la joie que nous apporte le Seigneur». Celui qui risque, le Seigneur ne le déçoit pas, et quand quelqu’un fait un petit pas vers Jésus, il découvre que celui-ci attendait déjà sa venue à bras ouverts."
Pape François, La joie de l'Evangile, §3

Très heureux de recevoir aussi de vos nouvelles, que ce soit par mail... ou même par courrier à l'adresse ci-dessous !!... Merci pour votre amitié et votre prière !!

Que le Seigneur vous bénisse et vous garde dans sa paix !

Père Nicolas
范偉樂神父

Fr. Nicolas de Francqueville, MEP St.Teresa's Church
258, Prince Edward Road, Kowloon HONG KONG (Ne pas écrire CHINE !) +852 9160 9468 (WhatsApp, Viber, Line)

Et deux petites vidéos pour terminer :
- Mot de remerciements à l'issue de la messe d'envoi aux MEP le 15 novembre. https://www.youtube.com/watch?v=N5ag6vrYxqQ
- Belle petite vidéo mep de 3 minutes : Le monde
change, la mission demeure :
https://www.youtube.com/watch?v=zgLkHMbE1vs