Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Le père Joseph Jeannequin, père MEP à Singapour

Envoyé en 1952, le père Joseph Jeannequin débarque à Singapour avant de partir en mission pour Rangoon, puis Phnom-Penh, Taipei, au cours de ces années marquées par de fortes tensions en Asie, le père se retrouve 20 ans plus tard à Singapour avec de nombreuses langues dans ses bagages : l’anglais, le birman, le mandarin, le teo tsiu. Toutes ces langues sont autant de langues essentielles pour sa nouvelle mission auprès de la diaspora de Singapour.

Assistant de la paroisse du Cœur-Immaculée de Marie, il célèbre alors l’Eucharistie, le sacrement de réconciliation. Il est le directeur spirituel de la Légion de Marie, prépare des baptêmes et accompagne le groupe de Saint Vincent de Paul.
A 85 ans, le père témoigne de l’exigence des débuts du missionnaire : « il fallait ouvrir les yeux, les oreilles, pour comprendre et pour aimer » et nous libre le bilan provisoire de sa vie missionnaire : « Quand le Seigneur m’appellera j’emporterai avec moi toute ma reconnaissance pour ces soixante années de vie missionnaire. Peine, fatigues, soucis se sont mélangés en moi, avec au fond de mon cœur, la joie aussi de sentir le Seigneur tout proche, surtout dans l’affection, la fidélité de ceux auxquels j’ai été envoyé ». (Revue des Missions étrangères de Paris N°464 septembre 2011)