Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Message du pape pour la retraite sacerdotale internationale à Ars

« Notre vocation est un trésor » et « le prêtre est l'homme de l'avenir », a affirmé Benoît XVI dans un message adressé aux prêtres à l'occasion de la retraite sacerdotale internationale organisée à Ars (France) du 27 septembre au 3 octobre sur le thème « La joie du prêtre consacré pour le salut du monde ».


« Choisi d'entre les hommes, le prêtre reste l'un d'eux et il est appelé à les servir en leur donnant la vie de Dieu », a expliqué Benoît XVI qui a comparé la « vocation sacerdotale » à un « trésor ».


« C'est bien là que réside l'un des défis majeurs de notre temps », a poursuivi le Saint Père. « Le prêtre, homme de la Parole divine et du sacré certes, doit aujourd'hui plus que jamais être un homme de la joie et de l'espérance ».
Ainsi, « à des hommes qui ne peuvent plus concevoir que Dieu soit pur Amour, il affirmera toujours que la vie vaut la peine d'être vécue et que le Christ lui donne tout son sens parce qu'Il aime les hommes, tous les hommes ».
Evoquant le curé d'Ars, dont on fête cette année le 150e anniversaire de la mort, le pape a souligné que « la religion du Curé d'Ars est une religion du bonheur, non une recherche morbide de la mortification, comme on l'a cru parfois ». « Notre bonheur est trop grand ; non, non, jamais nous ne le comprendrons », disait-il.


Dans ce message, le pape a aussi souhaité saluer « avec une affection toute particulière ceux d'entre vous qui ont la charge pastorale de plusieurs clochers et qui se dépensent sans compter pour maintenir une vie sacramentelle dans leurs différentes communautés ». « La reconnaissance de l'Eglise est immense pour vous tous ! » « Ne perdez pas courage, mais continuez à prier et à faire prier pour que de nombreux jeunes acceptent de répondre à l'appel du Christ qui ne cesse de vouloir faire grandir le nombre de ses apôtres pour moissonner ses champs », a-t-il souhaité.
« Le prêtre est l'homme de l'avenir : il est celui qui a pris au sérieux les paroles de Paul : ‘Vous êtes ressuscités avec le Christ : recherchez les choses d'en-haut !' »(Col. 3, 1), a poursuivi Benoît XVI. « En rendant grâce pour ce que vous êtes et ce que vous faites, je vous redis : ‘Rien ne remplacera jamais le ministère

 

ROME, Mardi 29 Septembre 2009 (ZENIT.org)