Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

XXVe Journée Mondiale de la Jeunesse, 28 mars 2010 : Message du pape aux jeunes

« Bon maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? » (Mc 10, 17)

« Le jeune homme riche demanda à Jésus: Que dois-je faire? La période de la vie où vous vous trouvez est un temps de découverte : celle des dons que Dieu vous a accordés et de vos responsabilités. C'est également l'heure des choix fondamentaux pour construire votre projet de vie. C'est donc le moment de vous interroger sur le sens authentique de l'existence et de vous demander: Suis-je satisfait de ma vie? Quelque chose me manque-t-il?... N'ayez pas peur d'affronter ces questions. Loin de vous accabler, elles traduisent les grandes aspirations, qui sont présentes dans votre cour. Par conséquent, il faut les écouter. Elles attendent des réponses non superficielles, mais capables de satisfaire vos authentiques attentes de vie et de bonheur. Pour découvrir le projet de vie qui peut vous rendre pleinement heureux, mettez-vous à l'écoute de Dieu, qui a son dessein d'amour sur chacun de vous ».

« N'ayez pas peur, chers jeunes gens et chères jeunes filles, si le Seigneur vous appelle, par ailleurs, à la vie religieuse, monastique, missionnaire ou de consécration spéciale. Il sait donner la joie profonde à ceux qui répondent avec courage. En outre, j'invite ceux qui ressentent la vocation au mariage à l'accueillir avec foi, en s'engageant à jeter des bases solides pour vivre un grand amour, fidèle et ouvert au don de la vie, qui est richesse et grâce pour la société et pour l'Eglise ».

« S'interroger sur l'avenir définitif qui attend chacun de nous donne un sens plénier à l'existence, car cela oriente le projet de vie vers des horizons ni limités ni passagers, mais immenses et profonds. Ces horizons nous portent à aimer le monde, tant aimé de Dieu, à nous consacrer à son développement, toujours avec la liberté et la joie qui naissent de la foi et de l'espérance. Ce sont des horizons qui aident à ne pas absolutiser les réalités terrestres, en sentant que Dieu nous prépare une perspective plus grande... Chers jeunes, je vous exhorte à ne pas oublier cette perspective dans votre projet de vie : nous sommes appelés à l'éternité ».

source : VIS Press