Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Conférence de Mgr Patrick Chauvet sur la mission et les pères de l’Eglise

Extraits de la revue des Missions Etrangères de Paris de septembre 2009 ; la conférence a eu lieu le 28 mai 2009 aux MEP.

« La mission repose toujours sur une communion profonde au monde à évangéliser. Cette communion requiert écoute patiente, humble, discrète et fraternelle, vie partagée au jour le jour dans sa profondeur pour en comprendre et peu à peu assumer dans le Christ les véritables valeurs.

 

La mission ne repose pas sur des recettes ; elle implique une vision « contemplative » du réel. Ce n’est que dans la pauvreté, parce qu’elle est le signe de la communion dans l’amour, que l’Eglise pourra atteindre le cœur de la vie et des problèmes des divers milieux humains. Nos Pères dans la foi nous ont montré le chemin.

 

L’Eglise est précédée par l’action de l’Esprit qui donne des grâces d’ouverture à la parole missionnaire.

 

La mission ne peut se développer que dans une atmosphère de profond respect des consciences, d’attention aux voies de Dieu parmi les hommes, de disponibilité à l’égard de l’action de l’Esprit. Ce n’est pas l’Evangile qu’il faut adapter, mais nous qui devons nous adapter à l’Evangile.

 

L’annonce du « mystère » implique le temps nécessaire à l’intériorisation du « mystère » dans les hommes et dans les cultures.

 

On ne peut pas brûler les étapes, car il s’agit d’une intégration dans la plénitude du Christ. C’est là aussi une pauvreté qui demande à l’Eglise, une remise totale à l’action de la grâce divine dans sa gratuité.

 

L’Eglise est faite pour proclamer publiquement, au péril de sa vie, la Parole de Dieu ; elle est engagée dans un combat qu’elle ne peut déserter. La pauvreté que le Seigneur attend de son Eglise, ce n’est pas un silence, mais un désistement, une dépossession, devant la vérité dans sa plénitude. Les Pères ont compris cela ; c’est pourquoi le temps des Pères est aussi le temps de la mission. »

 

Mgr Patrick Chauvet,
Curé de Saint François-Xavier